Katalog GES



Développement rural et attitude à l'égard de la taille de la famille en Côte d'Ivoire

Cet article étudie l'impact du développement rural sur l'attitude à l'égard de la taille de la famille en Côte d'Ivoire. Nous postulons que l'amélioration des conditions de production et des conditions de vie des populations rurales, grâce au développement des infrastructures villageoises... Full description

1st Person: Kouamé, Aka
Additional Persons: Schellekens, Jona verfasserin
Source: in Population : revue bimestrielle de l'Institut National d'Etudes Démographiques Vol. 57, No. 2 (2002), p. 293-326
More Articles
Type of Publication: Article
Language: French
Published: 2002
Keywords: research-article
Online: Volltext
Volltext
  Search for full text
Summary: Cet article étudie l'impact du développement rural sur l'attitude à l'égard de la taille de la famille en Côte d'Ivoire. Nous postulons que l'amélioration des conditions de production et des conditions de vie des populations rurales, grâce au développement des infrastructures villageoises et à la modernisation des techniques de production agricole, entraîne l'adoption de nouvelles attitudes à l'égard de la procréation, dont une préférence pour les familles de taille réduite. Les résultats de nos analyses, qui reposent sur des données collectées dans 21 communautés rurales ivoiriennes réparties sur l'ensemble du territoire national, ne confirment que partiellement cette hypothèse. Ces résultats rejoignent ceux d'études antérieures réalisées en Asie et en Amérique latine et confortent à certains égards l'hypothèse de Kocher selon laquelle des efforts de modernisation du milieu rural peuvent aboutir à une baisse significative de la fécondité. /// Este artículo analiza el impacto del desarrollo rural sobre la actitud en relación del tamaño de la familia en Costa de Marfil. Partimos del postulado que la mejora en las condiciones de producción y de vida de las poblaciones rurales, conseguida gracias al desarrollo de las infraestructuras municipales y a la modernización de las técnicas de producción agrícola, genera la adopción de nuevas actitudes reproductivas y, en concreto, una preferencia por familias de tamaño reducido. Los resultados de nuestros análisis, basados en datos obtenidos en 21 comunidades rurales repartidas por todo el territorio nacional, confirman parcialmente tal hipótesis. Estos resultados coinciden con los obtenidos en estudios llevados a cabo en Asia y América Latina, y confirman la hipótesis de Kocher según la cual los esfuerzos de modernización del medio rural pueden contribuir a una disminución significativa de la fecundidad.
Physical Description: Online-Ressource
ISSN: 1957-7966

Similar Items

Cannot find similar records

Library Services

Search Options

Quick links

Orientation