Katalog GES



TEACHING SOCIAL WELFARE POLICY AND SERVICES IN THE SOCIAL WORK CURRICULUM OF CANADIAN SCHOOLS

L'élaboration des programmes d'études en service social soulève toujours la question controversée de "l'éducation" versus "l'apprentissage". Les divers champs d'application en service social réclament une préparation à la pratique professionnelle tandis que les éducateurs ont une vision... Full description

1st Person: Rose, Albert
Source: in Canadian journal of social work education Vol. 1, No. 3 (1975), p. 4-12
More Articles
Type of Publication: Article
Language: English
Published: 1975
Keywords: research-article
Online: Volltext
  Search for full text
Summary: L'élaboration des programmes d'études en service social soulève toujours la question controversée de "l'éducation" versus "l'apprentissage". Les divers champs d'application en service social réclament une préparation à la pratique professionnelle tandis que les éducateurs ont une vision plus large et privilégient les exigences de la carrière. A travers les années, le service social s'est éloigné de l'action sociale basée sur le système politique et économique pour devenir une profession à visées thérapeutiques. Les professeurs et les étudiants continuent de discuter de politique et d'action sociale mais pour la plupart des étudiants leur programme d'études ne traite pas des connaissances requises pour effectuer des changements en politique sociale. Prôner le changement social est une chose; mais comprendre ce qu'on essaie de changer, c'est tout autre. Récemment les candidats aux études en service social ont soutenu avec force qu'ils possédaient une base solide en sciences sociales et en sciences du comportement. Ils se sont montrés moins empressés pour faire état de leurs connaissances en science politique et économique. Ils considéraient même ces disciplines peu pertinentes à leur préparation professionnelle. En conséquence, les étudiants qui ne s'aventurent pas dans les cours fondamentaux traitant des services sociaux se rendent compte souvent qu'ils ne possèdent pas les connaissances requises pour un examen même élémentaire de notre système complexe de services sociaux intergouvernementaux. En aucun moment, au cours de ce siècle, les travailleurs sociaux ont-ils été plus en demande et, pourtant, moins considérés par les autres professions. Ils continuent d'être privés de cette position professionnelle unique dans la société qui leur confèrerait le droit exclusif de pratiquer un art destiné à aider ceux à qui il s'adresse. L'action interdisciplinaire basée sur le respect mutuel exige chez ceux qui collaborent, l'assurance que leurs collègues possèdent un corps de connaissances qui leur est propre. Les principaux employeurs des travailleurs sociaux comptent sur un "produit" éduqué, sur des employés disposés à reconnaître leurs lacunes et à poursuivre leur formation professionnelle. Cependant, les écoles de service social devraient réaffirmer leur finalité première, à savoir, la formation en vue d'une carrière de toute une vie et non pas l'apprentissage à des tâches spécifiques.
Physical Description: Online-Ressource
ISSN: 0316-8565

Similar Items

Cannot find similar records

Library Services

Search Options

Quick links

Orientation